Bevacizumab (AVASTIN®)

  • Structure : AcM humanisé, IgG1k

  • Code ATC : L01XC07

  • Cible: VEGF (vascular endothelial growth factor)

  • Mode de production : produit par la technologie de l'ADN recombinant dans des cellules d'ovaire de Hamster Chinois

  • Forme galénique : Flacons de 4 ml ou 16 ml contenant respectivement 100 mg et 400 mg de bevacizumab. Chaque ml de solution à diluer contient 25 mg de bevacizumab.

  • Mode d'administration : IV perfusion de 90 min, pas en bolus

  • Date d'AMM : FDA : 2004 – extension pour cancer colorectal métastatique et cancer du poumon non squameux 2006 / EMA : 2005

  • Laboratoires : Genentech / Roche

  • Indications : Bevacizumab en association

    - à une chimiothérapie à base de fluoropyrimidine chez les patients adultes atteints de cancer colorectal métastatique (étude AVF2107g).

    - au paclitaxel, en première ligne, dans le cancer du sein métastatique.

    - à la capécitabine, en première ligne, dans le cancer du sein métastatique,

    - à une chimiothérapie à base de sels de platine, dans le traitement de première ligne du cancer bronchique non à petites cellules, avancé et non opérable, métastatique ou en rechute,

    - à l'erlotinib, en première ligne dans le cancer bronchique non à petites cellules non épidermoïde, avancé et non opérable, métastatique ou en rechute, et présentant des mutations activatrices de l'EGFR

    - à l'interféron alfa-2a, en traitement de première ligne, dans le cancer du rein avancé et/ou métastatique.

    - au carboplatine et au paclitaxel, en première ligne des stades avancés du cancer épithélial de l'ovaire, des trompes de Fallope ou péritonéal primitif

    - au carboplatine et à la gemcitabine, dans le cancer épithélial de l'ovaire, des trompes de Fallope ou péritonéal primitif, en première récidive

    - au paclitaxel, au topotécan ou à la doxorubicine liposomale pégylée, dans le cancer épithélial de l'ovaire, des trompes de Fallope ou péritonéal primitif, en rechute

    - au paclitaxel et au cisplatine, ou bien en association au paclitaxel et au topotécan dans un carcinome du col de l'utérus persistant, en rechute ou métastatique

  • Prix indicatif : 178,47 € pour 400 mg (2013)

  • Usage : réservé à l'usage hospitalier. Prescription réservée aux spécialistes en cancérologie, oncologie médicale

  • Posologies : 7,5 mg/kg ou 15 mg/kg de poids corporel administré une fois toutes les 3 semaines

  • Mécanisme d'action :

Le bevacizumab se lie sélectivement au VEGF humain et neutralise l'activité biologique par inhibition de la liaison du VEGF à ses récepteurs Flt-1 (VEGFR-1) et KDR (VEGFR-2), situé à la surface des cellules endothéliales. Cette neutralisation permet de réduire la vascularisation des tumeurs et de diminuer l'angiogenèse tumorale, inhibant ainsi la croissance tumorale.

  • Effets indésirables les plus fréquents: neutropénie, leucopénie, thrombopénie, hypertension, asthénie

  • Contre-indications : hypersensibilité au médicament, grossesse et allaitement, chirurgie

  • Principales références :

    • Références bibliographiques :

    - Assoun S, Brosseau S, Steinmetz C, Gounant V, Zalcman G. Bevacizumab in advanced lung cancer: state of the art. Future Oncol. 2017;13(28):2515‐2535. doi:10.2217/fon-2017-0302

    - Keating GM. Bevacizumab: a review of its use in advanced cancer. Drugs. 2014;74(16):1891‐1925. doi:10.1007/s40265-014-0302-9

    - Tomasello G, Petrelli F, Ghidini M, Russo A, Passalacqua R, Barni S. FOLFOXIRI Plus Bevacizumab as Conversion Therapy for Patients With Initially Unresectable Metastatic Colorectal Cancer: A Systematic Review and Pooled Analysis. JAMA Oncol. 2017;3(7):e170278. doi:10.1001/jamaoncol.2017.0278

    - Rosen LS, Jacobs IA, Burkes RL. Bevacizumab in Colorectal Cancer: Current Role in Treatment and the Potential of Biosimilars. Target Oncol. 2017;12(5):599‐610. doi:10.1007/s11523-017-0518-1

    - Chellappan DK, Leng KH, Jia LJ, et al. The role of bevacizumab on tumour angiogenesis and in the management of gynaecological cancers: A review. Biomed Pharmacother. 2018;102:1127‐1144. doi:10.1016/j.biopha.2018.03.061