Ramucirumab (CYRAMZA®)

  • Structure : AcM humain, IgG1

  • Cible: Récepteur au VEGF (vascular endothelial growth factor) 2

  • Mode d'administration : IV

  • Date d'AMM : EMA 2014/ FDA 2014

  • Laboratoire : ImClone Systems LLC

  • Indications :

    - En association avec le paclitaxel, pour le traitement des patients adultes atteints d'un cancer gastrique ou d'un adénocarcinome de la jonction gastro-oesophagienne avancés

    - En monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints d'un cancer gastrique ou d'un adénocarcinome de la jonction gastro-oesophagienne avancés

    pour lesquels un traitement en association avec le paclitaxel n'est pas approprié.

    - En association avec la chimiothérapie FOLFIRI (irinotécan, acide folinique et 5¬fluorouracile), dans le traitement des patients adultes atteints d'un cancer colorectal

    métastatique (CCRM) dont la maladie a progressé pendant ou après un traitement par bevacizumab, oxaliplatine et une fluoropyrimidine.

    - En association avec le docétaxel, dans le traitement des patients adultes atteints d'un cancer bronchique non à petites cellules localement avancé ou métastatique

  • Prix indicatif :

  • Usage : traitement initié par un oncologue, réservé à l'usage hospitalier

  • Posologies : 80 mg/m² administrée en 60 minutes au J1, J8 et J15 d'un cycle de 28 jours

  • Mécanisme d'action :

Ramucirumab empêche la liaison du VEGF-A, VEGF-C et VEGF-F humain en se fixant au récepteur VEGFR-2 présent sur les cellules endothéliales. Le blocage de cette voie inhibe la différenciation, la survie et la migration des cellules vasculaires conduisant à son effet anti-angiogénique. Cet anticorps a reçu la désignation de médicament orphelin.