Canakinumab (ILARIS®)

  • Structure : AcM humain, IgG1k

  • Code ATC : L04AC08

  • Cible: IL-1β

  • Mode de production : produit sur myélome murin de cellules Sp2/0 par technique de l’ADN recombinant.

  • Forme galénique :

  • -ILARIS 150 mg Pdr sol inj Fl [ATUn]

    -ILARIS 150 mg Pdre/solv p sol inj Fl+Fl solv/5ml+Ser+Aig+2Adap+4Tamp

    -ILARIS 150 mg/ml S inj Fl/1ml

  • Mode d'administration : solution injectable sous-cutané

  • Date d'AMM : FDA 2009 / EMA 2009

  • Laboratoires : Novartis Pharmaceuticals Corp

  • Indications :

    - Ilaris est indiqué dans le traitement des syndromes de fièvres périodiques auto-inflammatoires suivants chez les adultes, les adolescents et les enfants de plus de 2 ans

    - Syndrome périodique associé à la cryopyrine (CAPS) comprenant : le syndrome de Muckle-Wells (MWS), le syndrome chronique infantile neurologique, cutané et articulaire (CINCA) maladie systémique inflammatoire à début néo-natal (NOMID), les formes sévères du syndrome familial auto-inflammatoire au froid (FCAS)

    - Ilaris est indiqué dans le traitement du syndrome périodique associé au récepteur du facteur de nécrose tumorale (TNF) (TRAPS).

    - Ilaris est indiqué dans le traitement du syndrome de l'hyperimmunoglobulinémie D (HIDS)/déficit en mévalonate kinase (MKD)

    - Ilaris est indiqué dans le traitement de la fièvre méditerranéenne familiale (FMF). Ilaris peut être utilisé en association avec la colchicine, le cas échéant.

    - Ilaris est indiqué dans le traitement de la maladie de Still active comprenant la maladie de Still de l'adulte (MSA) et l'arthrite juvénile idiopathique systémique (AJIs) chez les patients âgés de 2 ans et plus, qui ont présenté une réponse inadéquate à un précédent traitement par anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et par corticoïdes systémiques. Ilaris peut être utilisé en monothérapie ou en association au méthotrexate.

    - Ilaris est indiqué dans le traitement symptomatique des patients adultes présentant des crises fréquentes d'arthrite goutteuse (au moins 3 crises au cours des 12 mois précédents) chez qui les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et la colchicine sont contre-indiqués, mal tolérés ou n'entraînent pas de réponse suffisante et chez qui des cures répétées de corticoïdes ne sont pas appropriées (cf Pharmacodynamie).

  • Prix indicatif : 11363,88 € le flacon de 150 mg pour 1 ml

  • Usage : prescription initiale hospitalière

  • Posologies :

    Adultes, adolescents et enfants âgés de 4 ans et plus :

    · 150 mg chez les patients pesant strictement plus de 40 kg ;

    · 2 mg/kg chez les patients pesant entre 15 kg et 40 kg ;

    · 4 mg/kg chez les patients pesant entre 7,5 kg et 15 kg.

    Enfants âgés de 2 à moins de 4 ans :

    · 4 mg/kg chez les patients pesant au moins 7,5 kg.

  • Mécanisme d'action :

Le CAPS est associé à des mutations du gène CIAS1 codant pour la cryopyrine (inflammasome), qui régule la production d'IL-1β via la caspase 1 et intervient dans le contrôle de l'immunité innée. Chez les patients atteints de CAPS, une production continue d'IL1β est observée induisant une situation d'auto-inflammation. Le canakinumab est le premier traitement autorisé pour les malades atteints de CAPS. Le canakinumab se lie avec une haute affinité à l'IL-1 bêta humaine et neutralise son activité biologique en inhibant son interaction avec les récepteurs à l'IL-1, empêchant ainsi l'activation génique induite par l'IL-1 bêta et la synthèse de médiateurs inflammatoires. En liant l'IL-1β, il permet de contrer l'amplification de l'inflammation.

Remarque

Dernière mise à jour : Novembre 2021

Relecture par : Dr Emmanuel Hermann