Adalimumab (SOLYMBIC®)

Attention

Le 15 juin 2018, la Commission européenne a retiré l'autorisation de mise sur le marché de Solymbic (adalimumab) dans l'Union européenne (UE). Le retrait a été effectué à la demande du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché, Amgen Europe B.V., qui a notifié à la Commission européenne sa décision de ne pas commercialiser le produit dans l'UE pour des raisons commerciales.

AcM humain, IgG1k

Cible: TNF (tumor necrosis factor) soluble et membranaire

Mode d'administration : SC

Date d'AMM : FDA ?/ EMA 2017

Laboratoires : Amgen

Indications : polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite axiale, rhumatisme psoriasique, psoriasis, hidrosadénite suppurée, maladie de Crohn, rectocolite hémorragique.

Prix indicatif :

Usage : prescription initiale hospitalière annuelle

Posologies :

- Pour la polyarthrite, la spondylarthrite ankylosante et le rhumatisme psoriasique  : 40 mg/2 semaines.

- Pour le psoriasis : 80 mg d'emblée puis 40 mg/2 semaines.

- Pour la maladie de Crohn : 80 mg d'emblée puis 40 mg à la semaine 2 et en entretien 40 mg/2 semaines.

- Pour la rectocolite hémorragique : 160 mg à la semaine 0 (4 injections/j ou 2 injections/j pendant deux jours consécutifs) et de 80 mg à la semaine 2. Après le traitement d'induction 40 mg toutes les deux semaines,

- Pour l'hidrosadénite suppurée : une dose initiale de 160 mg au Jour 1 (4 injections de 40 mg sur un jour ou de 2 injections de 40 mg par jour pendant deux jours consécutifs), suivie d'une dose de 80 mg deux semaines après au Jour 15 (2 injections de 40 mg sur un jour). Deux semaines plus tard (Jour 29), poursuivre avec une dose de 40 mg chaque semaine.

Mécanisme d'action :

L'adalimumab bloque le TNF trimérique soluble et membranaire, ce qui empêche l'interaction avec les récepteurs p55 (TNFR1) et p75 (TNFR2) situés à la surface cellulaire, qui aurait permis l'activation de la voie NF-kB avec synthèse de cytokines pro-inflammatoires. La cascade inflammatoire est ainsi bloquée : diminution de l'expression de molécules d'adhésion (ELAM-1, VCAM-1, et ICAM-1) diminuant ainsi le processus de diapédèse, et de recrutements de macrophages, lymphocytes et neutrophiles.

  • Effets indésirables les plus fréquents: Infections des voies respiratoires, leucopénie. troubles métaboliques, céphalées, nausées, douleurs musculo-squelettiques

  • Contre-indications :

  • Principales références :

- fiche médicament du adalimumab sur le site du GETAID

- Lien vers Human medicine European public assessment report (EPAR)