IL-5

L'interleukine 5 (IL-5) est une protéine de 13 acides aminés qui forme un homodimère de 52 kDa, apparenté à la fois au granulocyte-macrophage colony-stimulating factor (GM-CSF) et à l'IL-3. Il se lie à un récepteur hétérodimérique sur les éosinophiles formés par la sous-unité α (IL-5Ra ou CD125) et la sous-unité βc, qui est partagée avec les récepteurs de l'IL-3 et du GM-CSF (1). L'IL-5 est synthétisée et sécrétée par les éosinophiles, les cellules Th2, les mastocytes, les cellules progénitrices CD34+, les cellules natural killer T (NKT) et les cellules lymphoïdes innées de type 2 (ILC2) (2, 3). Chez les patients asthmatiques, les cellules CD4 de type Th2, les CD34+, les mastocytes et les éosinophiles sont des cellules majeures de la production d'IL-5. Avec l'IL-3 et le GM-CSF, l'IL-5 joue un rôle essentiel dans l'inflammation et la réponse allergique, en favorisant la production, la maturation, la prolifération, le recrutement, la différenciation et la survie des éosinophiles (4, 5). De plus, l'IL-5 dans la moelle osseuse favorise la différenciation de certaines cellules CD34+ en éosinophiles (6). De manière étonnante, l'IL-5 est associée non seulement à une inflammation active, mais également à des processus de remodelage des voies respiratoires (7). En outre, l'IL-5 peut également affecter l'activité des basophiles et des mastocytes, du fait de l'expression commune de plusieurs récepteurs cruciaux (IL-5R, IL-3R, IL-4R, IL-2Ra et GM-CSF) à la surface de ces cellules (8).

1. Menzella F, Lusuardi M, Galeone C, Taddei S, Zucchi L. Profile of anti-IL-5 mAb mepolizumab in the treatment of severe refractory asthma and hypereosinophilic diseases. J Asthma Allergy (2015) 8:105–14.

2. Varricchi G, Bagnasco D, Borriello F, Heffler E, Canonica GW. Interleukin-5 pathway inhibition in the treatment of eosinophilic respiratory disorders: evidence and unmet needs. Curr Opin Allergy Clin Immunol (2016) 16(2):186–200.

3. Nussbaum JC, Van Dyken SJ, von Moltke J, Cheng LE, Mohapatra A, Molofsky AB, et al. Type 2 innate lymphoid cells control eosinophil homeostasis. Nature (2013) 502:245–8.

4. Garcia G, Taillé C, Laveneziana P, Bourdin A, Chanez P, Humbert M. Anti-interleukin-5 therapy in severe asthma. Eur Respir Rev (2013) 22(129):251–7.

5. Parulekar AD, Diamant Z, Hanania NA. Role of TH2 inflammation biomarkers in severe asthma. Curr Opin Pulm Med (2016) 22(1):59–68.

6. Schollaert KL, Stephens MR, Gray JK, Fulkerson PC. Generation of eosinophils from cryopreserved murine bone marrow cells. PLoS One (2014) 9(12):e116141.

7. Manuyakorn W, Howarth PH, Holgate ST. Airway remodelling in asthma and novel therapy. Asian Pac J Allergy Immunol (2013) 31(1):3–10.

8. Broughton SE, Dhagat U, Hercus TR, Nero TL, Grimbaldeston MA, Bonder CS, et al. The GM-CSF/IL-3/IL-5 cytokine receptor family: from ligand recognition to initiation of signaling. Immunol Rev (2012) 250(1):277–302.

AcM ciblant IL-5 ou son récepteur :